Des racines et des ailes… vous donner envie de vous envoler jusqu’à nous…

Un magnifique reportage a été diffusé : Des racines et des ailes, spécial Luberon. A revoir en replay sur le lien suivant : REPLAY

Le reportage montre le village d’Ansouis, village piéton hors du temps, très touristique. La commune de Lauris et son conservatoire des plantes tinctoriales (que notre fille Nina fréquente via l’école pour des animations sur les plantes, la nature…) et  les  joyaux du Vaucluse.

Le village de Rognes où nous habitons est situé sur les contreforts du Luberon, que l’on peut voir depuis notre jardin. Seule la Durance nous sépare, tout en nous rapprochant d’Aix en Provence à 15 minutes de chez nous. Rognes est un village médiéval de caractère, rénové, vivant, fleuri et très prisé.

Bourguignons d’origine et de coeur, nous sommes venus dans cette région pour ces belles images. Nous en avons découvert mille autres, moins médiatisées, parfois plus secrètes mais qui chaque jour ensoleillent notre quotidien. Ici, le seul fait de faire mon marché me fait me sentir en vacances. J’aime ma région d’origine. Mais chez moi, depuis 10 ans, c’est ici. Et c’est cet « ici » que j’aime partager avec mes amis, avec les vacanciers que je rencontre.

Car la Provence, ce sont les images, le soleil, l’accent qui chante, les gens qui vous interpellent bien fort pour vous donner quelques nouvelles, les bonnes odeurs de cuisine, … un sens de l’accueil et du partage. Un café en terrasse à Lourmarin en tee shirt en janvier, mes enfants qui jouent au soleil en plein hiver dans notre jardin de Rognes. Une histoire et des savoir-faire (les plantes tinctoriales, les huiles essentielles, l’huile d’olive, le savon de Marseille…).

Notre région, c’est aussi une gastronomie toute en couleurs avec des produits d’exception : Rognes est un des principaux villages de trufficulteurs, l’asperge verte de Pertuis AOC, les fraises et les melons, les abricots et les pêches de la vallée de la Durance, de très très bons vins (qui mériteront à eux seuls un prochain article), … Et des chefs qui savent les sublimer : Reine Sammut (La Fenière), Edouard Loubet (Capelongue), Eric Sapet (La petite Maison), Renan Kernen (Côté Cour)… 

Alors, quelques heures de train, quelques miles d’avion, quelques tours de roues et vous voici en Provence… petit week end ou grandes vacances, tout est permis… www.bastidedefanny.com

Image ImageImage